Les jeunes à Clécy

Compte redu du stage de parapente des jeunes lycéens de l’Essonne à Clécy (Du 11 au 15 avril 2022).

Dès notre arrivée Sami et Françoise nos moniteurs, nous ont accueillis sur le terrain d’atterrissage de Clécy pour un rappel de la terminologie qui sera utilisée pendant le stage et une série de gonflage pour évaluer nos compétences. A notre retour au gîte, nous avons constitué des groupes afin de se partager les tâches quotidiennes (préparation des repas, vaisselle…). Nous nous sommes rapidement rendus compte qu’en nous entraidant, nous aurions plus de temps libre pour faire des jeux de société en soirée.

Le lendemain rendez-vous de bonne heure sur la pente école Sud afin d’améliorer nos sensations de prise en main du parapente par un vent irrégulier à fort. L’après midi le temps s’étant dégradé, Sami nous a fait un long cours théorique le décollage, l’atterrissage et les différents plan de vol pour l’approche du terrain.

Le Mercredi un brouillard dense le matin, cours théorique à nouveau (le parachute de secours) puis on s’est rendu sur le terrain de décollage sud pour le découvrir. En attendant que le brouillard se dissipe nous avons affiné notre préparation par des gonflages en arrière du décollage. Enfin le ciel s’est éclairci, la décision est prise nous ferons notre premier grand vol après avoir répété mentalement le plan de vol. Si nos décollages étaient satisfaisants, notre pilotage était encore assez maladroit. Les consignes étaient souvent répétées surtout au moment de l’atterrissage où nous arrivions pour certains sur les fesses ou à plat ventre voire perché dans un arbre pour l’une d’entre nous.

Le jeudi fut une très belle journée, le matin 2 vols sur le déco sud puis départ pour le bord de mer à Vierville. Le vent était faible, un dénivelé de 40 m avec des vols de moins d’une minute, une grande plage de sable ou nous attendait Françoise qui s’assurait de notre bonne gestuelle de trajectoire de prise de terrain d’atterrissage. Au fur et à mesure des essais, les consignes nous rendaient de plus en plus autonomes au décollage comme à l’atterrissage. Nous remontions rapidement à pied de la plage au décollage pour faire un maximum de vols. Ceci a été possible car nous nous entraidions pour plier les voiles.

Le vendredi dernier jour, une fois le gîte rangé, nous sous sommes rendus à nouveau au décollage sud de Saint Omer pour effectuer encore quelques vols de plus en plus en autonomie.

Toute chose ayant une fin, nous quittions la Suisse Normande sous un ciel radieux pour retourner en région parisienne avec une partie de la tête encore dans les nuages.

Nous remercions le staff d’encadrement Mmes Suzanne et Trecartes professeurs d’EPS, Alain et Hugues animateurs ffvl pour cette belle expérience aéronautique, nos deux moniteurs Françoise et Sami pour les progrès qu’ils nous ont fait faire en quelques vols, Le Cdvl91 ainsi que la Ligue Paris Ile de France de vol Libre pour le soutien logistique et financier qu’ils nous apportent pour rendre ce projet accessible. Une pensée également à nos parents qui nous ont fait confiance en nous autorisant à participer à ce séjour.

Axel, Charly, Clément L, Clément E, Djibril, Edwin, Estelle, Matéo, Maxime, Melissa, Mohammed.